Currently browsing tag

Mobilité, Page 2

Ecolo souhaite un REB qui réponde aux soucis quotidiens des Bruxellois

A la lecture du Soir de ce jour, Ecolo se réjouit de constater que sa proposition de réseau express bruxellois, REB, ait trouvé un écho du côté de la SNCB. Pour rappel, début février, Ecolo a proposé d’exploiter les infrastructures sous exploitées de l’Infrabel sur le territoire de la Région bruxelloise de façon à créer un REB qui offrirait un réseau rapide et maillé sans coûter un cent en travaux d’infrastructure. Avec le souci de le faire exploiter par un opérateur public, en priorité la SNCB mais, si celle-ci s’y refusait, pourquoi pas par la STIB.

Vision 2040

Note sur « Evolution du paysage politique bruxellois et influence sur le politique de la mobilité et la STIB en particulier »

Propos inacceptables à la STIB : ECOLO demande des comptes !

Communiqué de presse

C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance dans la Libre Belgique de ce 10 mai de l’existence d’une note interne à la STIB qui considère le renforcement de la gauche comme une menace pour le transport public.

© rtbf.be

La place Meiser, Symptôme de la problématique de la mobilité bruxelloise

La ministre Grouwels a récemment annoncé l’abandon du projet de tunnel routier sous le carrefour Meiser et ce, pour des raisons budgétaires. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une démission du Gouvernement face à la situation catastrophique que connaît ce quartier. Pour le Groupe Ecolo du Parlement bruxellois, le cas de la place Meiser est symptomatique de la problématique de la mobilité bruxelloise. Il faut refaire de la place Meiser un espace public de qualité, mais dans une perspective de développement durable et sans retomber dans les travers de la « bruxellisation ».

Gestion immobilière de la STIB : les travailleurs et les usagers de la STIB paieraient-ils la mauvaise gestion de la direction ?

Louer 1234 m² de bureaux pour 216 000 € quand on en possède 3100 qui sont vides et valent 600 000 € semble être la conception de la bonne gestion à la STIB.

Interpellée cet après-midi en commission, la Ministre de tutelle a confirmé que la STIB avait inscrit à son budget 2010 une rentrée de 600 000 € de revenus locatifs pour les 3100 m² de bureaux inoccupés dans son bâtiment de l’Atrium. Ces 3100 m² restent pourtant désespérément vides et risquent de le rester encore un certain temps, vu l’état du marché du bureau à Bruxelles.