La place Meiser, Symptôme de la problématique de la mobilité bruxelloise

La ministre Grouwels a récemment annoncé l’abandon du projet de tunnel routier sous le carrefour Meiser et ce, pour des raisons budgétaires. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une démission du Gouvernement face à la situation catastrophique que connaît ce quartier. Pour le Groupe Ecolo du Parlement bruxellois, le cas de la place Meiser est symptomatique de la problématique de la mobilité bruxelloise. Il faut refaire de la place Meiser un espace public de qualité, mais dans une perspective de développement durable et sans retomber dans les travers de la « bruxellisation ».

Ceux qui croient que la construction d’un tunnel routier sous Meiser résoudrait les problèmes de mobilité se trompent. On sait en effet que les tunnels routiers, comme les parkings souterrains, fonctionnent comme des « aspirateurs à voitures ». Les voitures individuelles disparaissent localement de la surface, mais elles sont toujours bien là, et de plus en plus nombreuses, coûteuses, polluantes, productrices de gaz à effet de serre, dévoreuses d’espace, d’énergie et de ressources naturelles. Plus on leur offrira de facilités en ville, plus on favorisera leur usage au détriment des modes de transport durables.

Dans les années 50 et 60, on a multiplié les tunnels et viaducs. Le résultat est qu’aujourd’hui, Bruxelles est la ville la plus congestionnée d’Europe. La construction d’un nouveau tunnel sous Meiser nous ramènerait à cette ère de la « bruxellisation ». Or le Gouvernement régional s’est aujourd’hui fixé pour objectif de réduire de 20% le volume du trafic automobile dans Bruxelles.

Pour l’heure, l’hypothèse d’un nouveau tunnel routier sous Meiser semble écartée. Non pas au nom d’une vision durable de la ville et de la mobilité mais pour de simples raisons budgétaires. La réalisation de ce tunnel coûterait en effet 200 M€, soit l’équivalent de 2 ans du budget pour l’amélioration de la vitesse commerciale des transports en commun. Il ne faudrait cependant pas que l’impasse budgétaire serve d’alibi pour abandonner le quartier Meiser à son triste sort. Il faut résoudre le problème, mais sans l’enterrer.

Une véritable solution au problème de la place Meiser passe avant tout par une réduction drastique du volume de trafic à cet endroit. On parle depuis longtemps de diverses mesures en ce sens; des études ont été entreprises mais elles n’ont, à ce jour, débouché sur rien de concret : réduction du nombre de bandes de l’autoroute de Louvain dès l’entrée en région bruxelloise; réduction du gabarit et réaménagement plus urbain des boulevards Lambermont et Wahis; démontage du viaduc Reyers et réaménagement de ce boulevard; réaménagement de la chaussée de Louvain entre Dailly et Meiser.

Le recalibrage des voiries adjacentes à la place peut se faire assez rapidement et à peu de frais, ne fût-ce que par des aménagements provisoires. Ce type de mesure s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de mobilité que le Gouvernement bruxellois s’est fixé.

Avec 20% de voitures en moins sur la place Meiser, il devrait être possible de recréer à moindres frais un espace public de qualité qui offre une meilleure place aux modes de déplacement doux (marche et vélo) et aux transports en commun, tout en permettant une circulation automobile plus sécurisée et plus fluide.

Pour redonner un visage urbain à la place Meiser, comme à d’autres espaces publics bruxellois, pas besoin de grands travaux d’infrastructure ni de moyens financiers gigantesques, surtout pas. Il faut avant tout une vision ambitieuse de la ville et du courage politique.

La député régionale Ecolo, Céline Delforge, interpellera à ce sujet la Ministre Brigitte Grouwels dès la rentrée parlementaire.

Céline DELFORGE, Députée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *