Propos inacceptables à la STIB : ECOLO demande des comptes !

Communiqué de presse

C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance dans la Libre Belgique de ce 10 mai de l’existence d’une note interne à la STIB qui considère le renforcement de la gauche comme une menace pour le transport public.

© rtbf.be

Le 10 mai 2011

C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance dans la Libre Belgique de ce 10 mai de l’existence d’une note interne à la STIB qui considère le renforcement de la gauche comme une menace pour le transport public.

Certes, les considérations émises dans cette note ne reposent sur rien. A-t-on jamais vu la droite bruxelloise plaider pour un investissement massif des deniers publics dans les transports en commun voire dans une politique favorable à ces derniers ?

Mais le vrai problème posé par cette note, est la sortie totale de la STIB de la neutralité politique qui lui incombe en tant qu’entreprise publique para-régionale financée en grande partie par les impôts des citoyens bruxellois.

ECOLO s’inquiète d’un renforcement d’une STIB se comportant comme un « Etat dans l’Etat » et qui, manifestement gérée de façon partisane, dépasse son rôle d’opérateur de transports publics politiquement neutre, la sphère politique étant du ressort des instances démocratiquement désignées à cet effet.

Ces prises de positions laissent planer un doute sérieux sur la loyauté dont la STIB doit faire preuve à l’égard de l’accord de Gouvernement voté par le Parlement, seule instance élue par les citoyens, n’en déplaise à certains. La direction de la STIB doit dès lors rendre des comptes à ce sujet. ECOLO demande donc que la direction s’explique et que d’éventuelles sanctions soient prises.

Par ailleurs, lors de la réunion de ce mercredi 11 mai de la Commission Infrastructure du Parlement bruxellois, la Députée Céline Delforge posera une question orale à la Ministre quant aux propos semblables tenus il y a peu par le Directeur-général de la STIB dans le journal espagnol El Pais.

ECOLO demande également au Gouvernement bruxellois de prendre attitude suite à ce nouveau dérapage.

Les transports publics sont un enjeu absolument crucial pour la Région bruxelloise. Dans ce sens, il est inacceptable que la qualité de ses services puisse être mise à mal par des propos et des considérations politiques aussi inappropriées qu’injustifiées.

Yaron Pesztat
Chef du groupe Ecolo au Parlement bruxellois
Céline Delforge
Députée bruxelloise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *