Currently browsing category

Mobilité, Page 2

Le Tour REB : sur les voies d’une meilleure mobilité à Bruxelles



Ecolo-Bruxelles, en collaboration avec Groen, a organisé ce 2 juillet un « REB-tour » destiné à mettre en évidence le potentiel offert par les infrastructures ferroviaires sous-exploitées en Région bruxelloise. D’Ouest en Est et du Nord au Sud, nous avons eu l’occasion de présenter à différents acteurs de la société civile ainsi qu’à la presse, ce chaînon manquant qu’offre le chemin de fer aux déplacements en transport public à Bruxelles. Notre proposition : faire rouler immédiatement des trains là où les infrastructures existent et compléter le réseau dans un second temps grâce à quelques aménagements du réseau.

Le Réseau Express Bruxellois (REB), une vraie solution pour la mobilité à Bruxelles

Conférence de presse tenue le 21 mai 2013, avec Céline Delforge, députée bruxelloise, et Arnaud Pinxteren, secrétaire régional Ecolo

Bruxelles, région championne des embouteillages, comme le déplorait encore l’OCDE ces dernières semaines, paye un lourd tribut à son record de congestion. Mobilité peu performante, pollution de l’air liée à l’importance du trafic automobile, bruit, perte d’espace, problèmes de santé publique et handicap économique sont les conséquences de cette situation.

Ecolo souhaite un REB qui réponde aux soucis quotidiens des Bruxellois

A la lecture du Soir de ce jour, Ecolo se réjouit de constater que sa proposition de réseau express bruxellois, REB, ait trouvé un écho du côté de la SNCB. Pour rappel, début février, Ecolo a proposé d’exploiter les infrastructures sous exploitées de l’Infrabel sur le territoire de la Région bruxelloise de façon à créer un REB qui offrirait un réseau rapide et maillé sans coûter un cent en travaux d’infrastructure. Avec le souci de le faire exploiter par un opérateur public, en priorité la SNCB mais, si celle-ci s’y refusait, pourquoi pas par la STIB.

La place Meiser, Symptôme de la problématique de la mobilité bruxelloise

La ministre Grouwels a récemment annoncé l’abandon du projet de tunnel routier sous le carrefour Meiser et ce, pour des raisons budgétaires. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une démission du Gouvernement face à la situation catastrophique que connaît ce quartier. Pour le Groupe Ecolo du Parlement bruxellois, le cas de la place Meiser est symptomatique de la problématique de la mobilité bruxelloise. Il faut refaire de la place Meiser un espace public de qualité, mais dans une perspective de développement durable et sans retomber dans les travers de la « bruxellisation ».